Où placer votre ruche?

Il serait intéressant de répertorier :

a) les aspects positif pour les abeilles, les plantes mellifères, les points d´eau dans un cercle de 2 à 2,5 km de diamètre.

b) les facteurs négatifs comme le passage d´une route très fréquentée ou les zones de cultures intensive avec utilisations de pesticides par exemple dans un cercle d´environ 2 à 2,5 km

c) les sources de pollution industrielle ou radioactive dans un cercle 10 km environ et plus.

Lorsque les abeilles choisissent un logis elles le font en fonction de critères bien définis.

En choisissant l´endroit où nous allons placer notre ruche nous allons essayer de suivre un maximum de ces critères sans toutefois oublier qu´un bon apiculteur devra aussi s´adapter au voisinage.

La piscine des voisins ne doit pas devenir obligatoirement l´abreuvoir des abeilles en été, la distance à respecter par rapport à une voie publique est de 20 m ainsi que celle qui est entre la ruche et l´habitation la plus proche.
Si votre terrain est entouré d´une haie vive ou en construction de 2 mètres de hauteur ces contraintes disparaissent.

Il est possible que vos connaissances des réseaux magnétiques ou que votre sensibilité personnelle vous poussent à choisir un en droit plutôt qu´un autre. Mais quel que soit votre choix il vous faudra protéger votre ruche des vents dominants et des facteurs climatiques extrêmes comme le plein soleil de midi ou les pluies intenses.

Non pas parce que la ruche est en terre cuite, mais parce que les ruches ont toujours et partout, quelles que soient les latitudes et le genre de ruches, été protégées des intempéries.

Rien ne doit donc vous empêcher de construire vous-même un abri.

Les ruches ne doivent jamais rester trop près du sol et tout facteur susceptible de laisser remonter l´humidité à l´intérieur doit être éliminé. Si vous le laissez se couvrir de grimpantes mellifères vous aurez créez un abri vivant qui protègera les abeilles des vents froids, d´un soleil trop fort ou des pluies battantes.
Il est préférable d´éviter la proximité des champs électromagnétiques créés par les lignes de haute tension ou de les placer à la verticale de failles ou de nappe ou courants d´ eau

Dans la nature les abeilles se placent le plus souvent en hauteur entre 2 m et 5 m pour éviter les prédateurs et les montées de l´humidité du petit matin. Mais il arrive, lorsque l´endroit garanti suffisamment la sécurité de leur couvain qu´elles se placent à des endroits assez inattendus.

L´orientation de la ruche se fera en fonction du trou de vol qui sera dirigé Est, Sud-Est par rapport au Nord magnétique.
La ruche sera placée dans son abri sur une surface plane et stable dont la hauteur situera le haut du corps de ruche environ à la hauteur de vos hanches (pour des raisons de commodité pour l´apiculteur).

Comment préparer votre ruche à recevoir un essaim ?
Lorsque vous recevez votre ruche en terre cuite elle vient d´un atelier où la poussière de la terre est toujours présente et certaines parties peuvent avoir été poncées pour le confort des abeilles.

Il faudra donc bien la rincer. Les marques blanches de salpêtre disparaitront avec le temps mais vous pouvez accélérer le processus en trempant la ruche dans une solution à 10% de vinaigre d´alcool pendant une heure environ et en la rinçant bien. Une fois rincée elle sera séchée au soleil.
Une fois sèche :
Vous pourrez préparer la ruche de la forme suivante :

1- Vous pulvérisez ou badigeonnez un peu de solution de propolis dans le corps de ruche, juste pour lui donner l´odeur.

2- Vous préparez au bain-marie de la cire (elle fond vers 60°C) (idéalement dans une burette à cire) mais tout autre objet à bec verseur peut aussi bien servir

3- Vous versez quelques coulures de cire sur le dessous de la plaque porte-couvain.

4- Et dans le chapeau

5- Sous la plaque porte-couvain vous pouvez placer un petit morceau de rayon avec du couvain si l´essaim que vous voulez enrucher provient d´une ruchette par exemple.

6- Vous poserez la plaque porte-couvain dans le corps de ruche puis vous couvrirez avec un rond de moustiquaire. Maintenant vous pouvez reposer le chapeau et la ruche est prête pour être placée dans son abri.

Un super exemple de cabanon réalisé par Ludovic Mandra
1. protégées du vent
2. protégées de la pluie
3. orientées Est ou Est-Sud-Est
4. une source d´eau
5. on peut passer par derrière
6. on peut facilement installer une protection anti-frelons
7. micro-climat stable pour l´hiver
8. suffisamment ample el aérée pour ne pas concentrer d´humidité et recevoir quelques rayons de soleil en hiver

Et maintenant nous pouvons passer à la mise en ruche de l´essaim que l´on logera dans le corps de ruche.
Il y a pour cela plusieurs méthodes
Une d´entre elles est d´utiliser un drap blanc ou une planche et de laisser monter les abeilles vers le trou de vol et rentrer dans la ruche attirées par les phéromones que dégage le morceau de couvain. Cela permet aussi de repérer la reine et de s´assurer qu´elle est bien entrée dans la ruche. Voir la page "
Témoignage"

Page encore inachevée, mais c´est un bon début. Vous pouvez à tout moment nous faire part de votre expérience avec cette ruche elle permettra d´enrichir ce site pour tous, sur la page https://www.facebook.com/rucheterrecuite/

Nouveau menu déroulant   
Menu